Mon avis sur la coupe menstruelle


Avis / mardi, juillet 30th, 2019

Hello les filles, aujourd’hui je vous parle d’un sujet qui nous concerne toutes : les règles. Pourquoi ce sujet ? Eh bien parce que je me suis enfin décidée à tester la coupe menstruelle, appelée aussi la Cup. Et je vais vous expliquer pourquoi j’ai été convaincue.

La coupe menstruelle, c’est quoi ?

C’est, comme son nom l’indique, une coupe, en forme d’entonnoir, utilisée comme protection hygiénique lors des menstruations. Elle est fabriquée en silicone médical hypoallergénique.

Alors comment fonctionne la coupe menstruelle ? C’est simple, au lieu d’absorber le sang comme les protections hygiéniques classiques, elle le récupère.

Il existe de nombreuses marques proposant aujourd’hui la coupe menstruelle. Parmi ces marques on retrouve la Mooncup, la DivaCup, la Claricup, la Be’Cup, la OrganiCup…

Comment utiliser une coupe menstruelle ?

La cup s’insère dans le vagin, de la même manière qu’un tampon classique. Il est cependant nécessaire de la plier afin de pouvoir l’insérer. Ensuite, une fois bien positionnée, elle se déplie elle-même à l’intérieur du vagin et vient se coller aux parois pour récupérer le flux menstruel et ne pas laisser de fuite.

Avant d’insérer votre coupe menstruelle, il est important de la laver à l’eau claire et au savon doux. Avant chaque cycle, il faut aussi penser à la stériliser. Pour cela il faut la plonger dans une casserole d’eau bouillante pendant 7 minutes. Puis séchez-la et laissez-la refroidir avant de l’utiliser.

Il est important de bien suivre les indications de la notice qui vous expliquera bien précisémment toutes les étapes et vous donnera des indications sur comment l’insérer.

Je ne vous cache pas qu’au début ce n’est pas si facile que ça, mais après deux ou trois utilisations on prend vite l’habitude !

Quand et où l’utiliser ?

La coupe menstruelle est très pratique pour aller à la plage ou bien à la piscine. Car, comme un tampon, elle est invisible et étanche. On peut donc se baigner en toute sécurité. On peut aussi faire du sport en toute sérénité.

Autre point positif, on peut dormir avec la coupe menstruelle ! On a toutes vécu cette peur de tacher les draps, d’avoir à se réveiller dans la nuit pour changer sa protection… Avec la coupe menstruelle c’est terminé !

Quand changer sa cup ?

Elle peut être changée toutes les 4 à 6 heures. Cela dépend du flux.

Il suffit de la retirer en s’aidant de la petite tige qui dépasse en bas de la cup. Une fois retirée, il faut vider le sang, puis laver la coupe menstruelle à l’eau claire. Vous pouvez ensuite la replacer.

La coupe menstruelle est réutilisable entre 5 et 10 ans ! Gardez-la bien précieusement dans sa pochette entre chaque cycle.

Comment choisir sa coupe menstruelle ?

À partir de quel âge peut-on utiliser une coupe menstruelle ?

Elle convient à toutes les femmes. N’importe qui peut l’utiliser. Même une femme vierge. La cup menstruelle peut donc être utilisée par n’importe quelle jeune fille, à partir de n’importe quel âge.

La taille

Afin d’être à l’aise et que sa cup soit efficace, il est important de bien la choisir, et cela passe notamment par la taille.

Pour choisir la bonne taille de coupe menstruelle, il faut prendre en compte plusieurs critères :

  • Le flux menstruel : s’il est léger, abondant ou plutôt très abondant
  • S’il y a eu accouchement par voie naturelle ou non
  • L’âge

Par exemple, si on a un flux léger et qu’on n’a pas subi d’accouchement par voie naturelle, on optera pour la plus petite coupe menstruelle. Au contraire, si on a un flux très abondant et qu’on a déjà eu un accouchement par voie basse, on choisira alors la grande.

La coupe menstruelle bio ?

Il existe maintenant beaucoup de choix. Pour ma part, j’ai acheté ma cup en magasin bio. Comme ça je suis sûre qu’il n’y a absolument pas de composants chimiques.

Les avantages de la cup

Coupe menstruelle VS Tampon
Coupe Menstruelle VS Tampon

Des économies considérables

Vous vous êtes déjà demandé combien vous dépensiez en protections hygiéniques ?

J’ai récemment lu une étude du Huffington Post qui nous informe qu’une femme dépenserait en moyenne 23 500€ au cours de sa vie pour ses menstruations. Cela revient à une moyenne de 675€ par an. Une somme exhorbitante qui inclue non seulement le coût des protections hygiéniques, mais aussi des anti-douleurs, des grignotages, des sous-vêtements neufs achetés à cause des fuites etc. Alors si on pouvait au moins réduire nos dépenses en protections hygiéniques ? Moi je dis oui !

Une coupe menstruelle coûte entre 15 et 30€ mais est utilisable pendant 5 à 10 ans. Autant dire qu’on réalise de vraies économies !

Un pas pour l’environnement

Alors au vue de ce qu’on dépense en protections hygiéniques jetables, imaginez la quantité de déchets que nous réalisons…

Opter pour la cup c’est réduire considérablement ses déchets et son empreinte écologique. Car non seulement la cup peut s’utiliser plusieurs années, et elle permet de supprimer l’utilisation de protections hygiéniques jetables, mais elle est aussi fabriquée à partir de matériaux naturels, recyclés et recyclables.

La coupe menstruelle ? L’essayer c’est l’adopter ! J’ai été convaincue par les avantages qu’elle apporte. En plus, je me sens à l’aise avec, et en sécurité. Je suis libre de mes mouvements, je peux me baigner, faire du sport… Bref, vivre ma vie normalement !

Pour ma part, je la combine avec une serviette hygiénique en coton bio lavable. Ainsi, si jamais je suis dans un endroit où il m’est compliqué de la vider, j’ai une protection supplémentaire au cas où. Car, le seul inconvénient est qu’il est nécessaire d’avoir des toilettes avec un lavabo pour pouvoir laver la cup. Or changer sa coupe menstruelle dans des toilettes publiques peut se révéler parfois compliqué. Mais je m’organise toujours pour ne pas me retrouver dans cette situation.

Et vous, qu’en pensez-vous ? L’avez-vous déjà testé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *